Que connaitre sur les Pomskys ?

Est-ce une merveille de style ou un autre type de toutou à part absolu ? Dans l'esprit des amateurs de chiens, l'évènement du Pomsky est isolé. À mi-chemin entre le Husky et le Spitz miniature, il semble être le toutou compagnon parfait : choquant comme un grand, attrayant comme un petit enfant. Découvrez à travers cet article, ce qu'il faut savoir du Pomsky.

Les débuts

Le Pomsky n'est pas encore une variété au sens exact de l'expression. Cette appellation désigne pour l'instant le passage entre un Spitz de Poméranie et un Husky de Sibérie. C'est tout sauf une variété en devenir qui est encore en phase d'adaptation du corps et du comportement. Pour plus d’informations, référez-vous à cette source. Sa toute première lignée est apparue dans les années 2000 aux États-Unis. Il s'agit d'aboutissement d'un croisement entre une femme Husky et un mâle Poméranien par insémination synthétique.

La raison ? Obtenir un chien ayant les caractéristiques du Husky, quoiqu'en taille réduite, surtout pour le rendre viable à l'entrain en copropriété. Sa reconnaissance lui a valu l'épithète de designer dog aux États-Unis. C'est tout sauf un petit chien divertissant, à la constitution et au bien-être solides, dont les caractéristiques substantielles sont sensibles à travers les âges. Un véritable complice des jeux et des modes de vie dont la préparation doit être dirigée.

Les générations exceptionnelles du Pomsky

Propager une ascendance n'est pas toujours facile et la mise en place d'une classification généalogique permet aujourd'hui de conserver les attributs du chien contrôlé tout en luttant contre les maladies liées aux multiplications interlinéaires. La filiation est coordonnée en 3 étapes significatives appelées individuellement F1, F2 et F3. Le degré F1 est le premier croisement avec la moitié de son ADN. Sa taille, énorme que pour les F2 et F3, dépasse normalement les 40 cm.

Pour obtenir une F1a, il suffit d'élever la femelle à domicile avec un mâle husky. Pour le F1b, une jeune femelle peut être croisée avec un Poméranien. Pour accomplir le degré F2, la copie doit essentiellement se faire entre deux chiens F1 pour détenir les qualités physiques et généalogiques. Le F2a pourrait être une passe avec un husky. Le F2b, avec un Poméranien. La nouveauté F3 pourrait être l’accouplement entre deux chiens F2.